Là aussi, la visite de Maria Wörth peut s'effectuer en une petite heure (promis, la suite des visites proposées dans top, ce sera des longues visites).

SAM_8154

 

La sérénité est au lac Wörth

En plein milieu du lac Wörth, cette petite bourgade semble éteinte. C'est cette impression de sérénité qui fait de Maria Wörth une des plus belles images de carte postale de la Carinthie. Ce qui retient l'oeil, c'est l'église aux deux clochers, assez répandues en Carinthie comme deux gros bulbes de fleurs croissant dans une nature luxuriante. Blotie dans sa presqu'île au beau milieu du lac, nous montons les marches de cette église avec un calme olympien et c'est son extérieur qui est le meilleur témoin de la religiosité des Autrichiens. En effet, les tombes sont extrêmement fleuries par rapport aux notres et le cimetière n'est pas un lieu morne et sombre mais est au contraire plein de couleurs comme si la célébration des morts était quelque chose de gai. La suite de la visite ne prend pas trop de temps. On y vient plus pour l'architecture que pour son intérieur même si quelques peintures romanes peuvent être intéressantes. Malgré tout, on ressent ici la piété du peuple comme nulle part ailleurs sans qu'il n'y ait besoin de chants ou de messe. On reprend ensuite la route pour des promenades bien moins calmes.

 

SAM_8168

 

 La mort en fleurs