The Shard est à la fois la tour la plus récente, la plus haute, la plus polémique et le seul gratte-ciel de notre top. Encore une fois, c'est un coup des Anglais.

SAM_7169

Mais oui, cette tour est bien finie

Logée en plein dans la City, The Shard a ouvert ses portes le 1er février 2013. L'environnement qui l'entoure est la crème de la crème puisque non loin de la Tamise, il vous suffit de tourner la tête à droite pour apercevoir la Tower Bridge et en face, deux autres tours non moins emblématiques de Londres: le Gurkin et la tour de Londres. A la Shard Tower désormais de se faire un nom et de devenir aussi célèbre que ses voisines. Londres est une ville en mouvement perpétuel et The Shard lui permet d'obtenir un souffle nouveau et de revigorer l'autre rive de la Tamise, la rive sud plus exactement, laissée pour compte depuis quelques décennies. Elle s'inscrit dans une liste de grands travaux dont elle est le plus important. Bureaux d'affaires et logements de luxe lui confèrent un aspect singulier au sein de la City. A propos, pour les intéressés, le coût de l'appartement le moins cher est de 45 millions d'euros. La belle vue de Londres se paye.

SAM_7137

 

La Shard Tower dans un quartier sympa

Payer, il le faut aussi pour accéder au sommet et avoir un époustoufflant panorama de la dernière ville d'accueil des JO. Vous vous sentirez bien en hauteur, encore plus près du ciel que la Tour Eiffel car The Shard est devenue la plus haute tour de l'Union Européenne. Avec près de 310 mètres, elle peut faire sa fière même si 2 projets à Moscou et Paris sont lancés pour être plus grandes. 

 

Malgré toutes ses prouesses, celle qui signifie "l'éclat de verre" n'a pas que des aficionados et certains Anglais la mérprisent totalement, dont de nombreux journalistes. Pourtant, j'aime cette oeuvre de l'architecte Renzo Piano. J'ai pris sous tous les angles sa forme efilée qui s'achève au sommet comme les cassures d'un éclat de verre et lui donne même un aspect non fini. C'est assez surprenant et original. Mais il y a toujours des pas contents qui disent que cet éclat de verre perce en plein coeur la capitale anglaise. Laissons les bougonner. Moi j'adhère.