Qui l'eut cru? Sur un sujet sur les plus belles tours du monde, l'une d'elle se trouve à Berlin. Ce n'est pas tellement ça qui est étonnant mais c'est qu'elle ne vient pas du secteur ouest mais bien du secteur est. Ce sont les Socialistes de l'ex RDA qui ont décidé d'en faire un symbole d'Alexanderplatz, un grand chantier à ciel ouvert.

SAM_1163

 

Les Soviétiques aussi ont laissé leur empreinte à Berlin

En pleine période de guerre froide, Berlin est le théâtre idéal des rivalités d'un drame mondial. Comme un retournement de situation, Ulbrich inaugure en 1969, celle qu'on appelle alors la Grande Asperge, non pas seulement pour vanter la prouesse architecturale mais bien pour symboliser la supprématie technologique de l'URSS face à aux Américains. La Fernsehturm est donc une tour de propagande, pure et simple même si bien sur, il serait un peu ridicule de ne la limiter qu'à ça, elle qui s'élance sur 368 mètres où sa coupole vient la coiffer à son sommet. Elle sert surtout à émettre des signaux de télévision (Fernseh est à traduire par télévision en allemand). Aujourd'hui encore, elle s'applique à cette tâche. Même si les Berlinois se sont engouffrés dans un capitalisme effrené suite à la victoire américaine à la fin de la guerre froide, ils n'ont pas rejeté tout le passé communiste et certains symboles ou quartiers constituent encore des fiertés, comme celui-ci. Le touriste n'aurait d'ailleurs pas tort lui même d'aller s'offrir un panorama à 360° de la ville en accédant à la coupole de ce monument. La vue y est tout simplement exceptionnelle entre les différents parcs de la ville, la porte de Brandebourg en miniature, l'aéroport de Tempelhof. La Fernsehturm montre encore une fois que Berlin ne tourne jamais totalement le dos à son passé et l'assume une fois de plus de manière intelligente.