Elisabeth II y a été couronnée il y a plus de 60 ans. Kate et William se sont dit oui pour le meilleur et pour le protocole. Cette église gothique semble être le lieu privilégié des souverains d'Angleterre qui les accompagne du mariage à la mort, en passant par le couronnement excepté le baptême qui a parfois lieu à Buckingham palace avec de l'eau venant directement du Jourdain. Vous avez compris que ce lieu est Westminster Abbey, le lieu le plus médiatique mais paradoxalement aussi le plus intime des rois et reines d'Angleterre.

SAM_7826

Le mémorial national

Cette abbaye de Westminster aurait été fondée en 616 selon la légende. Ca ne rajeunit pas la monarchie tout ça. Cependant, elle succomba à la mode gothique dès le XIII e siècle même si elle n'atteint pas les sommets de nos cathédrales fançaises en terme de hauteur. L'abbaye de Westminster, c'est d'abord le lieu des couronnements. En effet, tous les souverains de Guillaume le Conquérant à Elisabeth II, à l'exception de deux d'entre eux, ont reçu les regalia en son sein. C'est un peu le Notre Dame de Reims pour les Français sauf que Westminster est encore bel et bien active.

SAM_7803

 

Les charmes du gothique

C'est aussi le lieu du plus beau jour de leur vie. En effet, depuis Henri Ier et la princesse Edith d'Ecosse en l'an 1100, les mariages se célèbrent ici et les cloches carillonnent pour fêter joie, bonheur et beaucoup d'enfants aux jeunes tourteraux. Depuis, Queen Mum a dit oui à George VI tout comme Diana à Charles et encore plus récemment Kate à William.

 

Ce sont aussi des heures tragiques qui se sont déroulées ici. Les funérailles y sont célébrées depuis la mort de l'un des grands bâtisseurs de la monarchie anglaise, Edouard le Confesseur, inventeur de l'ordre de la Jarretière qui adoube les plus grands chevaliers du royaume. Depuis ce jour, 16 funérailles ont eu lieu dans cet espace religieux, les Anglais ayant encore en tête la mort tragique de leur bien aimée Diana. Car c'est aussi ça Westminster Abbey, un grand mausolée national où les tombeaux des plus grans souverains ont été placés. Parmi les plus beaux, il y a celui d'Henri VII bien évidemment mais on aura un doux sourire quand on verra côte à côte ceux d'Elisabeth Iere et de Marie Tudor, deux soeurs aux antipodes religieux. C'est la basilique Saint Denis démultipliée tant les tombeaux semblent ne jamais finir. Mausolée national aussi car les plus grandes figures artistiques de l'histoire y ont aussi leur place: ainsi Shakespeare, Dickens, Lewis Caroll dorment dans un repos éternel les uns à côté des autres. Et nous n'avons aucune honte de venir déranger ce beau monde.

SAM_7804

Repose en paix Elisabeth Iere

 

Quelques renseignements:

- Prix d'entrée: 16 livres

- Horaires: . Lundi -vendredi: 9h30 - 16h30

                . Mercredi: 9h30 - 19h00

                . Samedi: 9h30 - 14h30

                . Dimanche: Fermé

- Possibilité de visite guidée.

 

Il était une princesse: Lady Diana

36 ans, la vie fut courte pour Diana Spencer mais intense. Une femme qui se voulait moderne et voulait casser les carcans trop contraignants d'une monarchie rétrograde. La princesse de Galles fut mariée au prince Charles, un homme qui avait déjà en tête son amour de jeunesse, Camilla, avec laquelle il partage sa vie aujourd'hui. De leur union naquit 2 princes: William et Harry. Pourtant, rien n'était rose. Les relations entre les mariés étaient tendues. Diana après la naissance de son fils aîné, vivant mal sa vie à la cour déprima à plusieurs reprises et enchaîna les crises de boulimie. Elle tenta même de se suicider à plusieurs reprises et se jeta même d'un escalier lorsqu'elle attendait Harry, avant que la reine ne la retrouve. Les deux époux s'adressaient à peine la parole et Charles renoua avec Camilla Parker tandis que Lady Di multiplia les relations adultères. Finalement, en 1992, ils se séparent et Diana peut reprendre peu à peu sa liberté mais ne devient jamais tout à fait heureuse pour autant. Mais Diana, c'est aussi un grand coeur, engagé dans la lutte contre le Sida et les mines antipersonnelles, ce qui lui fit bénéficier d'un grand capital sympathie autour du monde. Ce fut donc d'autant plus tragique lorsqu'elle fut victime d'un accident de voiture mortel à Paris dans le tunnel sous la place de l'Alma à Paris où un flambeau a été sculpté en guise de mémoire. Les funérailles nationales se firent dans une profonde tristesse et personne depuis n'a oublié Lady Di.