C'est une expérience à vivre au moins une fois à Milan: comparer les Navigli la nuit et le jour entre lesquels s'opère une véritable métamorphose. A un moment de son histoire, la ville a été dotée de canaux aujourd'hui desaffectés et Milan n'a jamais pu être un grand port même si en tant que capitale du luxe avec Paris, elle se dispute l'avant guardisme textile. Ce quartier bohême est pourtant un des plus charmants de la ville. Si vous y allez en journée, il vous semblera vide, ennuyeux, poussiéreux, sans intérêt mais revenez donc y faire un tour au soir.

 

Les Navigli se réveillent le soir

 

Et là vous remarquerez que c'est en fait un des quartiers les plus branchouilles pour les jeunes. Non pas la jeunesse de Gossip girl mais une plus populaire qui rend ce quartier très animé. Quand la nuit tombe, les terrasses sont de sortis et les Navigli deviennent alors un village géant où les foules s'amassent et donnent tort au côté désertique de la journée. Les bars se font alors spontanés et boire un verre ou  déguster une pizza à la tranche (grande tranche soit dit en passant) devient un véritable délice. La décomplexion italienne dans toute sa splendeur. Et le soir, un musée en guise de touriste acheteur pour ponctuer le tout. Décidément, Milan est pleine de surprises.