Le prince Albert est mort et la reine Victoria plonge alors dans une grande dépression et ne s'habillera plus que de noir pendant toute sa vie. La Grande-Bretagne semblait pourtant radieuse à l'époque, la plus grande puissance et le plus grand empire du monde, celui où le soleil ne se couchait jamais pour faire référence à Charles Quint quelques sièces plus tôt. C'est ce que dévoile cette oeuvre en fait de la royauté anglaise. Une royauté forte qui règne sur un immense empire mais qui en même temps est en proie aux doutes.

SAM_7346

Un memorial plus que grandeur nature

C'est ainsi qu'Albert est représenté dans une statue d'or étincelante, quoiqu'un peu bling bling comme l'envie de cacher quelque chose alors que sous le vernis, la dorure est surement un peu moins belle. Ce monument, on le doit à l'architecte George Gilbert Scott qui met toute son âme à rendre hommage au Prince Consort décédé en 1861. Cette oeuvre date de 1872 et glorifie un passé proche qu'on essaie tant bien que mal de nous faire passer pour du présent. Sous son baldaquin aux allures gothiques surmonté d'une flèche et d'une croix, Albert trône sur 4 figures allégoriques se soumettant à ses pieds, les Arts et les Sciences. Mais c'est surtout ici ce qu'il tient en main qui nous intéresse: le catalogue de l'exposition universelle de 1851. Cette exposition, Albert avait mis toute son énergie pour l'organiser et voulait réunir dans un même lieu les productions industrielles, artisanales et les matières premières des pays. Londres se montre alors comme la capitale supérieure à toute autre et les dirigeants de tous pays sont une nouvelle fois de plus ébahis. Mission accomplie pour Albert.

SAM_7351

L'Europe veille sur le memorial

Mais le mémorial ne s'arrête pas là. Il est bon de montrer que la Grande-Bretagne est supérieure en arts et en sciences, il faut aussi montrer que c'est elle qui donne la cadence au monde et qui le domine. Ainsi, 4 continents sont représentés au pied du mémorial avec de fantastiques allégories. La Grande-Bretagne possède un empire formel en Asie, notamment l'Inde, en Amérique avec le Canada ou exerce un protectorat dans le continent africain en Egypte. Rien n'est dit sur l'Australie par contre. Mais elle possède aussi cette zone d'influence sur des pays qui ne lui appartient pas et celle-ci s'exerce dans le monde entier et qu'elle amène partout les bienfaits de la civilisation. Ce monument montre que rien n'ébranle l'empire britannique même si on tait la révolte des Cipayes en Inde de 1857, la montée des Etats-Unis dans la Révolution industrielle ... Tant de fastes égale les nombreux doutes qui se font jour pour la couronne britannique. Il n'y a qu'à voir la figure de l'Inde qui se dévoile prête à émerger dans cet espace monde et ceci bien avant Gandhi.

 

SAM_7358

L'Inde s'éveille

 

Quelques renseignements:

- l'Albert Memorial se situe dans Kensington gardens devant le Royal Albert Hall.

 

Il était un prince d'Angleterre: Prince Albert (1819 - 1861)

Description de cette image, également commentée ci-après

Le Prince Albert est surtout connu de ses sujets car il est l'homme de ... Non, ce n'est pas lui le roi mais sa femme la reine: Victoria. Un couple qui s'aime, ce qui est assez rare dans les familles royales pour être souligné. Le prince Albert est dans un premier temps très mal accepté à la cour d'Angleterre qui le soupçonne de nouer des liens d'amitié avec la Russie alors en guerre avec la Grande-Bretagne. Victoria monta au crénau pour défendre son mari et menaça même d'abdiquer si l'on ne lui faisait pas plus confiance. Bien lui en a pris car il s'est révélé être un fin tacticien dans la guerre de Crimée contre les Russes. Mais Albert est surtout connu pour avoir mis tout son coeur à organiser la célèbre exposition universelle de 1851 à Londres qui se déroula dans Hyde Park et qui vut la création du Crystal palace, disparu dans un incendie par la suite. Cet événement fut un franc succès qui permit encore à l'Angleterre de faire montre de sa puissance. Aujourd'hui, de nombreux monuments londoniens portent le nom d'Albert: Albert Memorial, Royal Albert Hall ou encore Victoria and Albert Museum.