Bien avant de voir naître le grand empereur Charles Quint en son enceinte, Gand a traversé toutes les vissicitudes des temps médiévaux. Aujourd'hui, le château des comtes, les maisons des marchands ou encore la cathédrale Saint Bavon témoignent de l'essor de la ville en ces temps troublés.

 

SAM_5839

Le château des comtes, fierté des comtes de Flandre

 

Quand vous franchissez les premiers pavés de la vieille ville de Gand, vous avez l'impression d'avoir dépassé une limite spatio temporelle tant tout semble vous transporter environ 1 000 ans avant notre ère. C'est que Gand, ou Gent pour les Flamands, peut s'ennorgueillir d'une origine qui remonte à loin. Passons l'Antiquité et le jet de Saint Amand venu évangéliser la Gaule dans l'Escaut et intéressons nous au Haut Moyen Age. La ville comme beaucoup d'autres en ce temps, se développe autour de deux abbayes: Saint Bavon fondée par Saint Amand et Saint Pierre à proximité du mont Blandin. Aujourd'hui Saint Bavon est une cathédrale tout en hauteur qui renferme l'Agneau mystique de Van Eyck, le chef d'oeuvre du maître.

 

Gand est une ville de Flandre et donc une ville drapière. Après Ypres qui éclot vers le Xe siècle, Gand s'enrichit à partir du XII e siècle et devient une des villes les plus importantes d'Europe du Nord. Les bourgeois prennent de plus en plus de pouvoir et obtiennent des privilèges importants pour la ville. Le beffroi en est le plus parfait exemple. Dès lors, le paysage se transforme. Aux oubliettes les pauvres petites maisonnettes en bois et place à celles en pierres fortifiées qu'on nommera "stenen". L'une des plus belles attractions pour profiter de la douceur de vie gantoise où viennent s'amasser les étudiants l'été reste le Quai aux herbes avec les maisons des marchands parfaitement alignées devant l'Escaut et qui témoignent de la prédominance des marchands sur le contrôle de la ville. Cependant, pour montrer que lui aussi a son mot à dire, le comte Philippe d'Alsace fait édifier le château des comtes en 1180, ensemble massif de pierre toujours impressionnant où on pratiquait maintes activités de torture.

SAM_5820

Le Quai aux herbes, espace détente

Gand est une ville sanguine où dès lors que les privilèges sont menacés, la rébellion fait rage. Très vite, il faut choisir son camp entre le comte de Flandre et le roi de France au XIII e siècle. A l'instar de sa voisine Bruges, les travailleurs de la laine rejoignent le parti du comte de Flandre Guy de Dampierre contre le roi de France auxquels les riches drapiers se sont ralliés. Au XIV e siècle, la Guerre de Cent ans éclate entre le roi de France et le roi d'Angleterre. Là aussi, les Gantois prennent parti. Le comte de Flandre, Louis de Nevers, fait des courbettes au roi de France qui fait interdire l'importation des laines anglaises en Flandre. C'en est trop pour les Gantois qui se rebellent afin d'éviter l'asphyxie économique.

 

Gand au Moyen Age est la ville qui ne cède jamais même si nous cédons facilement aux sirènes de son charme.

 

SAM_5807