Annoncées jusqu'en Autriche, les grottes de Postojna sont surement l'attraction la plus lucrative de Slovénie. De nombreuses personnes s'y pressent et quand on voit un lot de touristes chinois, on comprend à quel point le lieu a son importance. 

 

Tout démarre à bord d'un train avec une heure bien précise pour l'embarquement. Vous vous sentez comme des mineurs descendant au fond d'une mine, sauf que vous avez des appareils photo et que vous vous êtes contents d'y aller. Cette traction vers les souterrains slovènes durent une quinzaine de minutes et vous êtes arrêtés. Chaque groupe attend son guide et là, la visite peut commencer.

SAM_8523

Voyage au ventre de la Terre

 

 

 

Les guides, bien sympas soit dit en passant, vous expliquent les règles, la plus essentielle est de ne pas prendre de photos pour ne pas abîmer les formations naturelles et être créateurs de photosynthèse, ce qui n'empêche les touristes consommateurs forcenés d'appuyer sur leur clic à leur guise. Hormis cette attitude irrespectueuse, la visite se passe dans de bonnes conditions. Emmitouflés dans notre manteau, nous ne descendrons jamais tout au fond de la grotte mais nous admirons les stalactites qui semblent vouloir s'allonger pour vous transpercer la tête et les viscères. La grotte semble avoir des dents de partout et vous êtes enfermés dans cette mâchoire de pierre. Pourtant, jamais elles ne vous atteindront car ces formations rocheuses ,permises par l'action de l'eau, ne grandissent que d'un millimètre tous les 100 ans. Quand on voit la longueur de certaines, on resitue bien la petitesse de l'homme dans le temps terrestre. Les plus petites stalactites ont même un doux nom: les spaghettis. Finalement, celles que l'on pouvait appréhender avec effroi sont finalement fascinantes. L'une d'elles a même pu être élue reine des stalactites, reine des neiges sous son manteau blanc qui scintille de mille feux. Elle est appelée la crème glacée. Pour moi, c'est la reine des glaces. Distante et froide sous ses gouttes d'eau qui scintillent comme des diamants. Enfin, chacun y voit ce qu'il veut dans cet immense décor souterrain. J'ai cru voir la tour de Pise à côté de dinosaures pour ma part. La nature aussi est créatrice d'art et développe notre imagination.

File:Postojnska jama05072008.jpg

La grotte illuminée

 

Dans ces grottes, le protée est à la Slovénie ce que Nessie est à l'Ecosse. Sauf que celui-ci est vraiment attesté et 100 fois plus petit que le monstre lacustre de la région la plus au nord du Royaume Uni. Le protée est un petit animal qu'on a longtemps pris pour un poisson alors que ce n'en est pas un. Il a pris résidence à Postojna et peut vivre 100 ans. Aveugle de naissance, ce petit être blanc se nourrit de petits crustacés mais peut sauter ses repas pendant 20 ans. Il fuit la lumière qui peut le tuer et si elle l'atteint, on le voit rosé, couleur de ses vaisseaux sanguins. Malheureusement, le petit animal tout frêle doit aussi faire face à une horde de touristes armée de leurs appareils numériques lui envoyant des flashs dans la face à longueur de journée alors que c'est bien sur interdit. 

Le légendaire protée

 

Avec les grottes de Postojna, vous pénétrez dans un autre univers mais pour le coup unique et en Slovénie.

SAM_8535

Le légendaire protée

Quelques renseignements:

- Le billet des grottes de Postojna peut se coupler avec le château de Predjama. Pour les tarifs, reportez vous à mon article sur le château de Predjama.

- Votre billet contient un horaire. Vous ne rentrerez donc pas dans la grotte au moment où vous l'achetez.

- Préparez un bon manteau, il fait froid là dessous.

- Il y a des parkings payants pour vous garer ... très très remplis.

- Plein de restaurants dans le site pour vous restaurer.

- Une photo est prise lorsque vous entrez et vous avez la possibilité de l'acheter à l'issue de votre visite.

- Les visites se font en 4 langues: italien, slovène, allemand, anglais.