Ce qui compte, ce n'est pas la beauté extérieure mais la beauté intérieure. Si on s'arrête à ce poncif moralisant censé rassurer les femmes avant qu'elles se rendent finalement compte qu'il est urgent d'appeler M6 pour bénéficier des conseils de Christina Cordula, alors on est perpétuellement en marge du "staïle". Mais ma foi, cette phrase bien gentille s'applique dans le cas de Ljubljana. L'extérieur est laid, affreusement laid où des dinosaures bétonnés se prennent la fumée des pots d'échappement de plein fouet. C'est une âme sans couleur, hormis le gris, qui déteint sur toute la périphérie. Alors, on se demande s'il est bon de visiter la ville et si la coupe d'Europe de basket n'est pas le seul attrait de la capitale slovène. Et alors, c'est là que l'on gare sa voiture sans trop d'espoir avant d'entrer dans un autre monde.

 

SAM_8301

 

 Ljubljana, aussi laide qu'un crapaud?

Car oui mes amis, le centre de Ljubljana vaut le coup d’œil et porte un certain dédain sur la poche protectrice qui est secouée par tous les fléaux d'une métropole. Ici, place aux couleurs et à un patrimoine digne qu'on s'y arrête. C'est alors que de petites places fleurissent dans la vieille ville. La Mestni Trg porte sur ses genoux l'hôtel de ville et la fontaine de Robba est une ode au pays: la copie des trois titans portant des amphores symbolise les trois rivières de la Carniole: la Save, la Krka et la Ljubljanica. La Stari trg et la Gornji trg sont tout aussi charmantes.

SAM_8224

Le choc des Titans

Nous traversons à maintes reprises la Ljubljanica par de petits ponts aux allures féeriques comme quand Cendrillon dans Walt Disney bavasse avec son prince avant d'entendre le premier coup qui sonne minuit. Le Triple pont accentue le charme déployant 3 bras allant chacun dans la même direction, celle de la vieille ville ou de l'autre côté la place Preseren dédié au grand poète du même nom. Les deux ponts latéraux sont l'oeuvre de Joze Plecnik, l'enfant du pays, maître d'architecture. Le pont des dragons est tout aussi important pour les habitants de la ville car il est le premier pont en béton armé de Slovénie, construit pour le jubilé des 50 ans de François Joseph. Une petite anecdote à ce propos: la queue des dragons se mettraient à frétiller à chaque passage d'une vierge. C'est l'occasion pour les parents d'ado de 16 ou 17 ans de voir si votre bambin est passé à l'âge adulte ou la terreur des nones qui auraient menti.

 

SAM_8310

 

Le dragon surveille les vierges

 

Que ce soit places ou ponts, ils semblent toutefois bien minces et petits face au château que l'on peut monter par funiculaire. Le château de Ljubljana est gratuit mais pas ses musées. Il rappelle une part de l'histoire de la Slovénie et notamment l'impact de la Première guerre mondiale où on a enfermé des Italiens. En haut d'une colline, son effet hypnotique fonctionne sur les touristes. Un intéressant musée sur l'histoire slovène y a également pris demeure.

 

SAM_8258

 

Le château de Ljubljana

 

Pour ceux qui sont un peu plus baroudeurs, écartez vous de la vieille ville et découvrez la vie des habitants. L'un des meilleurs endroits pour le faire reste le parc Tivoli, très grand, comme un bois à l'intérieur de la masse urbaine. Ce poumon vert laisse libre cours au vélo et les jeunes aiment s'adonner au romantisme. Enfoncez vous dans cet espace naturel et c'est désormais vous qui ferez comme la nature: regarder la ville d'un œil condescendant.

 

SAM_8291

 

Le parc Tivoli, poumon vert de la ville

 

Quelques conseils:

    - Ne surtout pas s'arrêter à la périphérie qui peut rebuter. La traversée de Ljubljana et de son centre cache quelques bonnes trouvailles.

    - Vous pouvez aller au château soit en funiculaire, soit en montant la colline. Le funiculaire part de la vieille ville, près du marché de Vodnikov trg. 3 principaux chemins sont à votre disposition si vous préférez faire travailler vos gambettes et les muscler: Studentovska ulica qui part vers le sud depuis Ciril Metodov trg; Reber ulica, plus raide, depuis Stari trg; Ulica na Grad depuis Gornji trg.

   - Horaires du château: Mai -septembre: 9h-23h

                                    Octobre - avril: 10h - 21h

   - Tarifs:

       . Funiculaire et château: Adultes: 8 euros/ Enfants: 5 euros

      . Château seul: Adultes: 6 euros/ Enfants: 3 euros