Ne dites jamais à un slovène que son pays est à caser à l'Est: pour lui, cette Europe commence en Croatie et non en Slovénie. Et il n'aurait aucunement tort de vous répondre cela. La Slovénie aujourd'hui se veut comme un pays de transition, un passage charnière entre l'Europe de l'Est et l'Europe de l'Ouest là où le capitalisme semble avoir fait ses preuves avant de basculer chez ses voisins des Balkans dans une misère dont ils ont du mal à s'en remettre.

SAM_8308

Le dragon ou la force slovène

 

Car oui, la Slovénie a été beaucoup plus épargnée que la Croatie, le Monténégro, le Kosovo, la Bosnie Herzégovine dans les guerre de l'ex Yougoslavie. Là bas, point de bombardements comme ce fut le cas à Sarajevo. Ce n'est pas non plus comme en Croatie où les hôtels servirent un temps de refuge et où le patrimoine prit cher. La Slovénie, elle, a obtenu son indépendance bien plus vite, en 1991. Pourtant, tout commence mal quand on entre dans la périphérie de Ljubljana, la capitale, où tout est massacré par le béton et où certaines maisons du centre sont décrépies. Malgré tout, les promenades au bord de la rivière Ljubljanica et les bars aussi branchés les uns que les autres feront taire les plus sceptiques. Plus encore, lorsque vous vous promenez à l'intérieur du pays, autour du lac de Bled ou en voyant le mont Triglav à l'horizon, emblème des Slovènes qui ont tous pour but de le gravir un jour, vous remarquerez à quel point les maisons sont comme chez nous voir bien plus luxueuses. Cependant, l'ouest du pays est bien mieux entretenu que sa partie orientale. Cette confrontation Est/Ouest encore est toujours dont on ne saurait se défaire.

SAM_8398

Le capitalisme à la slovène

 

La Slovénie bien que petite rivalise dans la position centrale avec son voisin autrichien. Petit pays mais aussi costaud en paysage que les régions du Tyrol, de la Carinthie ou du Salzbourg. Les montagnes se parcourent de différentes manières: la randonnée du mont Triglav, suivre la route du col du Vrsic en voiture ... Le lac de Bled pulvérise à coup de tatanes tous les lacs de Carinthie réunis dans un décor de riviera et où voguent les gondoles. Vous descenderez aussi dans les grottes, notamment dans celles de Postojna où vous ferez la rencontre d'un animal rare: le protée.

SAM_8414

Le lac de Bled: instant repos

 

Mais la Slovénie se donne aussi parfois des airs d'Italie. Ne vous étonnez aucunement d'entendre énormément la langue italienne tant la promiscuité est forte entre les deux pays: promiscuité géographique et sentimentale. La plus belle marque de cet attachement entre les deux peuples se nomme Piran, petite ville côtière qui fut un comptoir appartenant autrefois à la République de Venise et qui ne se gêne jamais de le rappeler. Sans oublier l'influence de la Renaissance sur certains châteaux comme le château de Predjama. Si l'Italie est une botte, la Slovénie elle tourne les talons à ses voisins trop pauvres et place tous ses atouts en se forgeant une solide image d'Europe en miniature.

SAM_8553

Piran: et si la Slovénie était italienne?