Comme à l'accoutumée, j'ai testé pour vous les bons coins de Vienne. Imaginez moi sans cesse avec mon stylo pour prendre des notes et dire à mes amis: "Attends, je peux pas te répondre, je dois écrire pour le blog". Oui, je suis de ce genre là et j'assume. Le problème est qu'à Vienne, les gens ne portent pas la sympathie sur leur visage et n'ont pas plus de chaleur dans leur coeur. J'ai testé quelques restos sympas gustativement parlant mais où les serveurs étaient aimables comme les portes d'Alcatraz. Vexé comme un pou, je n'ai retenu que quelques adresses et tous ceux qui m'ont toisé comme un étranger (= terroriste) ont gagné le fait d'être invisibles sur cette page. Alors où aller pour bien manger, se détendre et s'amuser à Vienne mais avec des gens sympas?

 

1) Pour bien manger

 

A Vienne, les restaurants sont très très autrichiens. Rares sont ceux qui présentent une autre cuisine hormis les chaînes ou les kebabs que nous connaissons tous. Pourtant, une adresse a retenu mon attention: le Pfudl. Un restaurant bon marché et où le personnel arbore un vrai sourire. Ce restaurant fait partie de ce qu'on appelle les Beisel, c'est-à-dire des restaurants à bas prix mettant en avant une cuisine régionale. J'y ai pris un Tafelspitz, du boeuf bouilli accompagné de pommes de terre roties avec une présentation impeccable. Même si on sera étonné que tip (pourboire) figure sur l'appareil à carte bleue,vous passerez un délicieux moment.

Adresse: Pfudl, 22 Bäckerstrasse (dans le quartier de la vieille ville). Pour y accéder en métro: U1 ou 3, arrêt Stephansplatz.

 

SAM_8811

Un Tafelspitz au Pfudl

 

2) Pour prendre une pause

 

A Vienne, chaque touriste est à l'affut pour trouver le meilleur café viennois. Je ne sais pas si c'est le meilleur mais en tout cas le Café Mozart pas loin de la Hofburg est un emblême. Il ne porte pas très bien son nom car Mozart est mort quelques années auparavant son ouverture. Peu importe, toute la panoplie des gâteaux est étalée en vitrine: grosses parts d'Apfelstrudel et de Sachetorte qui feront saliver les gourmands. Les cafés sont autour de 8 euros. Je vous conseille vivement le Maria Theresen relevé au rhum ou le Fiaker où on a versé une larme de cognac. D'autres variantes moins corsées sont aussi disponibles.

Adresse: Café Mozart, 2 Albertinaplatz (dans le quartier de la vieille ville près de la Hofburg). Pour y accéder en métro: Arrêt Karlsplatz.

SAM_8818

Un Fiaker au Café Mozart

 

On peut se la jouer moins dandy et un peu plus bohême en longeant les rives du Danube, qui même s'il n'équivaut pas la Loire, a su rester en partie sauvage. Sur les bords du fleuve, on voit des péniches où sont installées des piscines. De l'eau sur de l'eau (on retrouve d'ailleurs aussi ce principe sur la Spree à Berlin). C'est aussi l'occasion de tomber sur des bars plus que sympas à l'air libre, plus branchés et décontractés avec une jeunesse bien moins sur la retenue. Le bar "It's all about the meat baby" fait partie de ceux là et propose une gourmande sélection de burgers.

SAM_8904

3) Pour s'amuser

 

Tombé dessus par hasard aussi, le Praterest une immense fête foraine avec des manèges hallucinants. Si vous êtes un afficionado de sensations fortes ou des parcours labyrinthiques gargantuesques, des trains fantômes , ce quartier est fait pour vous. On n'oubliera pas la fameuse Grande roue. Malheureusement, je n'ai pas essayé les attractions car ma Muttiline a tendance à vomir dans ce genre d'activités (mais je l'aime ma Muttiline alors on ne la critique pas).

Adresse: Prater. Pour y accéder en métro: U1, arrêt Praterstern