Un jour lointain dans l'Antiquité, une déesse du Proche Orient, déesse de la fécondité et mère des Dieux, vint libérer la ville de Rome. Oui car à Rome, il n'y a pas que les dieux grecs qui ont percé les consciences mais aussi les cultes orientaux. C'est ainsi que Cybèle a touché le coeur de nos ancêtres. 

Madrid est allée plus loin puisque la ville lui a carrément dédié une fontaine, quand les autres grandes villes et capitales ressortent inlassablement les dieux grecs des eaux, Neptune en première ligne. Madrid n'a pas totalement échappé à cette fureur puisque non loin de là, une fontaine a été consacrée au dieu de la mer. Néanmoins, Cybèle fait un peu exception au pays des fontaines. Elle est ici représentée de ses attributs: le bonnet phrygien, symbole des esclaves affranchis et donc de liberté; son char tiré par deux lions, Hipomenes et Atlanta, punis par la déesse Aphrodite à tirer à jamais le char. Cette fontaine de marbre est aujourd'hui un des plus hauts symboles de Madrid, point de rendez vous des supporters du Real Madrid après chaque victoire, encore plus quand on vient de battre le FC Barcelone.