Barcelone est truffée de touristes, difficile de s'en détacher même dans d'excellentes adresses.


1) Bien manger


Je vous ai déjà parlé des bars à tapas de la Rambla où vous trouverez aisément de quoi vous régaler de la cuisine espagnole et plus rarement catalane. Il existe un autre lieu incontournable mais tout à fait différent au niveau gastronomique: l'Escriba. C'est le lieu incontournable pour déjeuner le matin, enfin si vous trouvez de la place pour vous assoir car c'est assez petit et très apprécié. Les pâtisseries y sont tout simplement délicieuses. L'Escriba se situe juste à côté de la Boqueria, étape suivante après la pâtisserie pour y apprécier un bon jus de fruit.

22337_1352097479518_5258953_n

Le paradis des desserts et des petits déjeuners

2) Spectacles


S'il y a bien une tradition qu'il ne faut pas manquer en Espagne en dehors des tapas, c'est bien le flamenco, danse fougueuse au rythme des guitares dont les cordes s'enflamment sous le mouvement des musiciens possédés par le démon de la musique. Pour cela, 2 endroits ont retenu mon attention vers lesquels je retourne à chaque voyage:

- Tarantos: petits spectacles flamencos très intimistes dans un petit bar ne pouvant accueillir qu'environ 25 personnes. L'endroit idéal pour boire et voir de l'authentique. Se déroulent dans ce lieu 3 représentations par soir et il faut réserver à l'avance. Les spectacles varient entre 7 et 10 euros et durent environ 30 minutes. Tarantos se situe sur la Plaça Reial, adjacente à la Rambla, endroit privilégié pour des bars très sympas.

- Le Palau de la Musica, véritable temple musical de l'architecture moderniste. Hyper naturaliste aux contours ronds côté déco mis en forme par Lluis Domenich i Montaner, autre grand architecte de la ville en dehors de Gaudi qui s'est illustré dans le parc de la Ciutadella et l'édification de maison dans le Paseig de Gracia, ce lieu accueille de nombreux opéras. Les meilleurs restent les opéras flamencos, très impressionnants où les claquettes des danseurs font vrombir le sol, ce qui engendre un séisme émotionnel jusqu'à vos tripes. Les spectacles coûtent ici une trentaine d'euros même si on peut les avoir pour moins cher. De nombreux jeunes gens tenteront de vous les vendre lors de votre passage à la Rambla. Je vous conseille cet endroit rien que pour la beauté du lieu qui se situe dans le Barri Gotic.

3) Se détendre

Barcelone aime les parcs et en dehors de l'incontournable Parc Guëll, 2 autres ont retenu mon attention. En premier lieu, assez connu, le parc de la Ciutadella où s'est déroulé l'Exposition universelle de 1888 et où Gaudi s'est illustré en mettant au point une cascade. Pour les enfants, un zoo s'y trouve même si pas la peine de chercher le ô combien célèbre Floquet de Neu, gorille albinos, désormais à six pieds sous terre et en poussière. C'est aussi l'occasion de faire de la barque. Vous y accédez par le métro Jaume I (L4) ou Urquinaona (L1/L4) au Nord.

22337_1352058798551_5331299_n

Le parc de la Ciutadella d'où les jets d'eau jaillissent

Le deuxième lieu est ma petite trouvaille personnelle dont les guides de voyage ne parlent pas: le parc d'Horta, payant mais au prix dérisoire (entre 1 et 2 euros). Très en retrait de la ville, vous y accédez par le métro Universitat. Vous longerez une grande allée et vous irez jusqu'au bout. Vous ne verrez pas le parc mais un parking, ce qui est normal car le parc se situe derrière. Ne vous faites pas avoir comme moi la première fois. Un lieu idéal et ombragé avec petits coins d'eau et petits ponts où il fait bon de roucouler, de lire ou même d'étudier tellement c'est paisible. Il y a même un labyrinthe pour rire un peu.

22337_1351942155635_876780_n

Il n'y a pas que le parc Guëll: le labyrinthe d'Horta