Barcelone, c'est la mer, c'est la terre mais c'est aussi une colline tout au fond, celle avec laquelle Gaudi n'a même pas osé rivaliser de hauteur lorsqu'il a édifié sa Sagrada familia: Montjuic

 

Montjuic, c'est un peu Barcelone hors Barcelone, une colline comme un écrin qui semble être un rempart à l'arrivée des touristes, une muraille aujourd'hui trop usée pour pouvoir les combattre. Ce sont les étages inférieurs de la colline qui sont les plus intéressants, le sommet étant investi par le château de Montjuic, une citadelle qui n'attire plus que quelques badauds aujourd'hui et qui réunit quelques pièces d'armement intéressantes. 

16667_1286904289729_8353354_n

Au sommet de Montjuic, une citadelle

 

C'est en arrivant par l'arrêt Espanya en métro que nous sommes subjugués devant le spectacle qui s'offre à nous la nuit: des fontaines illuminées dont les jets d'eau s'amusent à se contorsionner sous les musiques mondialisées (chansons de Disney notamment) dans des chorégraphies étincelantes. En affrontant les longs escaliers ou en faisant mine de s'attaquer à eux via les escalators, nous nous prosternons devant le musée de la Catalogne ou MNAC qui rend toute la fierté à ce peuple revanchard aux visées indépendantistes. La Catalogne est un duché depuis le Moyen Age déjà asez fougueux et qui avait même fondé un Etat en Orient lorsqu'il se mêla aux croisades. Le MNAC est divisé en 4 parties: une section romane, une section gothique, le baroque et l'art des 19e et 20e siècles. C'est ici sans grande surprise les collections médiévales qui l'emportent avec une section romane qui fut un véritable coup de coeur réunissant des peintures d'une conservation unique. 

16667_1286904369731_3561830_n

Atteindre le MNAC, ça se mérite

Derrière ces murs de brique, Barcelone s'est fourvoyée sur de nouveaux sentiers: ceux de la modernité et du mondialisme. Pour rappel, en 1992, Barcelone s'est vue attribuer l'honneur de recevoir les Jeux olympiques. Aujourd'hui, l'histoire des jeux est de nouveau palpitante en Espagne puisque qu'au mois de septembre, nous saurons si Madrid acceuillera les JO de 2020 avec un budget low cost un peu au dessus d'un milliard d'euros concurrencée par Tokyo et Istanbul. De 1992, il reste un quartier olympique où il fait bon de se promener ou de courrir. C'est aussi à cet endroit que l'on peut faire le tour du stade olympique qui loge aujourd'hui l'Espanyol Barcelone. Et oui, il n'y a pas que le FC Barcelone à Barcelone, il y a un autre club de football qui déchaîne certes beaucoup moins les passions.

 

22337_1352084239187_3584145_n

Nostalgie 1992

Enfin, je terminerai par 2 indispensables de Montjuic que je ne suis jamais allé visiter. Commençons par la fondation Joan Miro, peintre abstrait catalan, trop abstrait pour moi. Ensuite, le Poble espanol, un village reconstituant l'architecture de diverses régions d'Espagne mais ... payant. Enfin, le musée d'archéologie a ceci d'original et très bien pensé qu'un atelier est ouvert aux aveugles. Il est temps pour vous de gravir presque rien pour voir beaucoup.

 

Renseignements utiles:


Pour accéder à Montjuic:

                                   - métro Espanya

                                  - funiculaire qui monte jusqu'à mi hauteur de la colline, au départ de la station de métro Paral.lel (L2/L3)

                                  - Bus n°55 qui passe par la place d'Espanya et traverse Montjuic jusqu'au téléphérique

Prix d'entrée MNAC et horaires:

                                  - Horaires: d'octobre à avril: lundi au samedi (10h - 18h), dimanche et fêtes (10h - 15h)

                                                 de mai à septembre: lundi au samedi (10h à 20h), dimanche et fêtes (10h - 15h)

                                  - Prix d'entrée pour les expos permanentes: 12 euros / 30% en moins pour les moins de 16 ans, les plus de 65 ans, les étudiants, les groupes, les professeurs ...