Etant originaire et vivant toujours dans le Nord de la France, je n'imagine aucunement ma semaine culinaire sans une ration de pommes de terre, qu'il s'agisse de frites, à la vapeur, au four, duchesse ... Cet aliment s'est répandu comme une traînée de poudre dans les territoires du Nord et de l'Est de l'Europe. D'ailleurs, impossible d'imaginer un mac donald's sans frites ou potatoes même si les Chinois les remplacent par des nouilles et que Barilla s'est associée au géant du fast food en Italie. Ce mois-ci, celle qu'on accuse de fadeur et qui reste de loin mon féculent préféré (oui, on dit bien féculent, on m'interdit de dire légume) retrouve ses lettres de noblesse sur 6continents. Du Nord à l'Est mais aussi en Méditerranée, la pomme de terre est partout.

parmentier-presentant-une-pomme-de-terre-au-roi-louis-xvi-lors-de-sa-visite-dans-la-plaine-des-sablons-(gravure-americaine-du-xix-e-siecle)-the-granger-collection-nyc-rue-des-archives

Parmentier vantant les vertus de la pomme de terre au monarque


Pourtant, ce légume (allez j'ose), aujourd'hui le préféré des Français et base constituante de beaucoup de plats du Nord, est originaire ... d'Amérique du Sud. Vous avez bien lu, la pomme de terre n'est pas d'origine européenne mais était cultivée au départ chez les Incas. Elle fut cultivée pour la première fois en Europe à Séville dans un monastère. Aujourd'hui, quid des pommes de terre dans la cuisine méditerranéenne? Rien ou presque. Le riz et les pâtes y sont des féculents largement plus appréciés. La pomme de terre avait d'ailleurs au XVI - XVII siècles, moment de découverte du féculent, une bien mauvaise réputation. On apparentait celle qu'on appelait "le gros navet à la saveur de châtaigne" à la mandragore utilisée par les sorcières. Sa réputation était faite: on n'en mangerait pas et surtout pas à la cour. Pour certains hygiénistes, elle transmettait la lèpre. Je vous rassure, nos docteurs actuels en soulignent les vertus. La pomme de terre n'avait pas non plus une bonne réputation car elle n'était pas panifiable ou en d'autres termes, on ne pouvait pas en faire du pain, aliment essentiel pour les couches de population à l'époque. Elle n'était d'ailleurs pas le seul légume honni car on avait aussi lancé l'anathème sur la tomate et l'aubergine même si elles furent intégrées bien plus vite dans les cuisines.

Puis la pomme de terre devint le légume du pauvre, celle qui remplaçait les céréales et le pain lorsqu'ils étaient trop chers. Elle ne faisait donc office que de substitut. C'était aussi le légume des animaux, celle qui engraissait les cochons. D'ailleurs, si aujourd'hui, le nord de l'Europe et une partie de l'Est affectionnent tant ce légume, c'est qu'il y a un peu d'histoire là dessous. Elle fut utilisée lors de la colonisation anglaise en Irlande, d'ailleurs le mildiou qui attaqua la racine du féculent et empêchant les bonnes récoltes provoqua la famine irlandaise très meurtrière au milieu du XIX e siècle. La guerre de Trente ans qui vit s'opposer de nombreuses puissances européennes poussa également à la diffusion du légume parmi les couches pauvres de la population. Sans oublier les guerres de Louis XIV où on commença à la planter en Lorraine, Allemagne et Alsace. Bizarre, pile à l'endroit de la naissance des galettes de pommes de terre, des choucroutes ... Il ne faut pas oublier que c'est un féculent lourd qui remplit bien le corps et les paysans ont besoin de force. Ils ont un peu trouvé en la pomme de terre le salut sans jamais penser à la magnifier non plus. Il n'y a qu'à se souvenir des mangeur de pommes de terre de Van Gogh où la pomme de terre est assimilée à un lieu lugubre et sans espoir.

Les mangeurs de pommes de terre (Van Gogh)


Heureusement qu'un certain Parmentier remit de l'ordre dans tout ça il y a 2 siècles. Ainsi, la cour acceuillait enfin la pomme de terre  dans ses assiettes et devenait un élément de notre cuisine. Alors comment s'est-elle diffusée dans mes voyages? Quels sont les plats les plus typiques ou les manières de la manger? Toutes les réponses ce mois-ci dans 6continents.