Tarragone, future capitale européenne de la culture, avait pour nom initial: Tarraco. Idéalement située pour les Romains car près de la mer et dans un climat méditerranéen qui ne les déroutait pas, c'est l'une des villes d'Europe qui conserve les plus beaux vestiges. Un bout d'Italie transposé en Espagne.

 

SAM_3120

L'Espagne ou Hispanie est l'un des territoires les plus tôt conquis par les Romains, c'est-à-dire au III e siècle avant JC. Les Romains étaient alors en proie face à leur rivale Carthage lors des guerres puniques. C'est donc en l'an 218 avant JC que les troupes romaines s'installent à Tarraco qui n'est au départ qu'un camp militaire pour faire face à tous les trouble fête. 

SAM_3150

Cependant, ce statut de forteresse militaire va très rapidement évoluer pour 2 raisons principales où Tarraco prendra un certain grade. Tout cela se passe dans la deuxième moitié du Ier siècle avant JC. On lui concède le statut de colonie de droit romain, c'est-à-dire que les habitants sont considérés comme des citoyens romains à part entière possédant tous les droits civils et politiques d'un citoyen romain contrairement à beaucoup d'autres cités qui ne disposent que du droit latin, c'est-à-dire que les droits ne sont ici concédés qu'aux magistrats et non pas à tous les citoyens de la cité. De plus, en 27 avant JC, moment où Auguste devient le premier empereur, la cité se voit accorder le statut de capitale d'une des 3 provinces de l'Hispanie, celle de l'Hispanie citérieure appelée aussi Tarraconaise. Dès lors, des opérations de gigantisme offrent une toute autre allure à Tarraco. 30 000 habitants dans cette cité, ce qui en faisait l'une des plus peuplées de l'empire et où Jules César et Auguste aimaient y séjourner.

Aujourd'hui, les vestiges de cette époque y sont admirablement bien conservés et bien mis en valeur. Les différents monuments se trouvent en différents points de la ville mais assez proches et ils sont nombreux et votre visite peut se poursuivre aux alentours riches aussi en monuments de cette époque. Les édifices sont tous payants et visitables mais coûtent aux environs de 2 euros. On y retrouve un modèle calqué sur Rome: un forum, des remparts, le cirque romain où se déroulaient les courses de chevaux. Le plus bel édifice reste cependant l'amphithéâtre. Il faut savoir que peu de cités en possédaient dans l'empire ce qui montre le statut élevé de la cité dans la hiérarchie romaine. Elle y accueillait bien sûr les spectacles de gladiateurs. Mais contrairement à Rome ou à Ludgdunum déjà mis en lumière dans ce top 10, Tarraco déroule ses monuments sur fond azur méditerranéen où la mer brille et scintille autour de ces vestiges de caractère.

SAM_3141