Empereur honni même s'il aura permis à tous les hommes libres de l'empire d'accéder à la citoyenneté romaine en 212, Caracalla finit assassiné. Il aura pourtant laisssé à la capitale de l'empire l'un de ses plus majestueux édifices: les thermes qui portent son nom.

 

thermes de Caracalla

Les Romains aimaient la politique, la guerre et se divertir. Près du cirque Maxime, là aussi un espace de loisirs puisque c'était un long stade qui accueillait les courses de char, les thermes de Caracalla sont les bains les plus prisés des citoyens romains. Plus qu'un espace de détente, ils sont l'un des marqueurs de la civilisation romaine. Lorsque vous entrerez pour voir ces vieilles ruines qui je trouve sont beaucoup moins marquées par les barrières que d'autres monuments romains, vous serez impressionés par la hauteur de ces ex bains. Vous y rencontrerez bien sûr les sols pavés de mosaïques.

Pour vous guider vite fait mais sans trop en dire (car j'aurais envie un jour de vous consacrer un mois à Rome), je vais essayer de vous résumer en quelques lignes le quotidien dans ces thermes. Ces thermes sont grands et étaient fréquentés en masse: ils pouvaient contenir 1600 baigneurs et en accueillaient donc un peu plus de 6000 par jour. Tout le monde y avait accès: les pauvres comme les riches et les thermes se transformaient en lieu de sociabilité où on parlait de tout et surtout d'affaires. Ils sont aussi le reflet du culte du corps à la romaine car les Romains y plongeaient juste après les exercices physiques du gymnase et tout nu. Aujourd'hui, notre pubonderie en serait affectée et je l'ai constaté moi-même lorsque j'ai vu un vieux monsieur et son monsieur l'oiseau sortir d'un des bains de Budapest mais ça c'est une autre histoire. Les thermes de Caracalla, même si très en vogue, n'étaient pas en odeur de sainteté aux yeux de tout le monde: la débauche y était souvent dénoncée et on disait les abords mal famés.

Il vous faudra un oeil aguerri pour comprendre la disposition des différents lieux car visiter un site archéologique n'est jamais aisé pour qui n'est pas connaisseur. C'est pourquoi je me permets de vous lancer sur quelques pistes afin que vous ne soyez pas déroutés d'avoir payé 10 euros juste pour voir de vieilles pierres. Il faut savoir que les Romains avaient une pensée médicinale propre à eux qu'il ne convient en aucun cas de juger. Ils pensaient dur comme fer que passer du chaud au froid était bénéfique pour rester en bonne santé. Ainsi, ils suivaient l'itinéraire de 3 bains:

- le caldarium, bain très chaud et sec destiné à activer la transpiration et libérer les pores. Imaginez le système de chauffage souterrain de l'époque déjà très au point avec des fours qui brûlaient au sous-sol.

- le trepidarium, un bain tiède de transition.

- le caldarium, piscine froide et tonifiante.

Un cycle quotidien pour profiter de la vie à la romaine. Aujourd'hui, ces bains ne remplissent plus que votre imaginaire et vous ressortirez de ce lieu avec plein de scénarii en tête que vous vous serez inventés. C'est aussi les voyages, une envolée dans son inconscient.