Nice aura toujours laissé une partie de son coeur en Italie. Je vous rappelle que Nice n'est devenue française qu'en 1860, chèrement acquise par Napoléon III qui avait grandement aidé les Italiens dans leur réunification. Garibaldi, ce n'est une découverte pour personne, est le grand héros de l'unification italienne parti de l'Argentine avec ses célèbres chemises rouges. Cette place où trône sa statue est une extension du Vieux Nice entouré de bâtiments classieux aux façades rouges. Un peu en retrait du Vieux Nice et surtout de la plage, elle est un lieu de rendez vous plus qu'agréable. Encore une fois, elle est la preuve que Nice est une solitaire: française oui mais qui se permet des libertés italiennes. Une ville méditerranéenne tout simplement.