Elle vous tentera. Son appel sera lancinant et vous commencerez à sentir votre bouche se remplir de salive qui frottera votre palais. De plus en plus resseré se fera l'étau de la gourmandise. Si vous êtes en enfer, il n'y a plus qu'un moyen de vous extirper de cette mauvaise aventure: pécher. Ce sont les habitants définitivement corrompus qui déposent sur leur vitrine ce poison sucré. Un poison qui ne tue pas mais rend addictif. Sous leur fausse générosité où les gâteaux semblent gonfler au fur et à mesure que notre oeil s'approche, s'étirant de tout leur long où les copeaux de chocolat sont comme un tremblement de nourriture qui vous fera tomber dans le précipice du choléstérol. Vous n'en ferez pas qu'une bouchée, il vous faudra vous y reprendre à plusieurs reprises tant les parts sont découpées en tranches obèses. Ce gâteau est une allégorie de la forêt: le chocolat pour les conifères ou le côté noir, les cerises confites pour rappeler que c'est le pays des liqueurs de fruits rouges et enfin une touche de douceur avec la crême qui n'est en fait pas un cadeau puisque c'est elle qui vous fera prendre des kilos. Mais je vous l'ai dit au tout début, vous n'avez pas le choix. Croquez, vous êtes tentés.

SAM_6390