Plongé dans mes lectures sérieuses sur l'Occident médiéval, j'eu appris que nos ancêtres considéraient le bois comme la vie. C'est donc bien là que je me suis retrouvé en ce mois de mai 2013: au coeur de la vie. Les arbres qui s'élancent dans cette forêt sur une seule jambe, souvent fine, encerclent les hommes à tout jamais. Cet éteau végétal se resserre et nous sommes contrits dans la vaste nature. C'est une région de montagne bien particulière qui prend l'assaut de mon blog ce mois de juin: une région verte mais brisée de tout son long par le noir.

SAM_6267

Repassez dans votre tête la scène de Walt Disney où Blanche-Neige effrayée par les plans de la reine et après que le chasseur l'ait laissée sauve, s'enfonce dans une forêt des moins accueillantes. Là, elle fait la rencontre d'être végétaux malveillants aux grands yeux et aux nez longs et pointus. Nous ne sommes pas et vous ne serez pas Blanche-Neige mais pourtant c'est sur une atmosphère glaçante que cet espace, où se marient les épicéas et les conifères, a bâti sa réputation. Noire pour la couleur de ses arbres qui ne perdent jamais leurs feuilles mais pourtant j'ai cherché pendant longtemps pourquoi cette appellation de "Forêt noire". Certes, la couleur sombre tâche l'horizon. Cependant, en la traversant, j'ai noté que le vert se battait bien, qu'il n'avait pas perdu la bataille et qu'il est parfois dominant à certains endroits. Seulement, à l'automne, les feuilles doivent disparaître et nous retrouvons la forêt en deuil, tapissée d'un noir horrifique. Au printemps, le combat végétal reprend. Les arbres reproduisent le schéma manichéen du noir et du vert. L'hiver, la machine guerrière n'est pas interrompue: le blanc de la neige reprend le flambeau du chevalier du bien. C'est ce combat permanent des couleurs qui offrent à la Forêt noire un paysage époustoufflant. Le noir a tenté d'imposer une dictature monochrome qu'il n'est jamais parvenu à mettre en place totalement.

La Forêt noire en hiver


Pourtant, le noir a gagné puisque c'est l'adjectif qui est associé à la Forêt. Comment a-t-il pu? Il y a à la surface le noir visible et dans le coeur des hommes, enfoui sous des couches mentales, le noir symbolique. C'est celui-ci qui aura fait renverser la couleur de son côté. Pas besoin de creuser dans le cerveau des hommes pour savoir qu'ils ont peur du mal et donc peur du noir. La forêt regorge de légendes qui donnent la part belle aux esprits hantés, aux morts et son aspect montagneux amplifie la symbolique du gouffre. Ce serait une sorte de cuvette maléfique sur Terre. Ces légendes vous seront contées, en fait seulement quelques unes, dans un des articles de ce blog. Ces histoires se transmettent à l'oral près d'un feu de bois qui grésille et qui est prêt à semer l'angoisse.

Mais c'est aussi l'endroit de la féérie. Un conte de fées qui tourne mal mais un conte de fées quand même. Les fées sont ici des fantômes et ne vous veulent pas du bien. Toutefois, la nature sème sur son corps des petits coins de paradis qui ne sont en fait que des illusions pour mieux entraîner dans son sillon les voyageurs égarés. Ainsi, profitez des instants près des ruisseaux et des cascades qui pourront vous emporter (je vous expliquerai comment j'en ai été victime). Once upon time oui mais plutôt la version télévisée.

SAM_6360

Entre féérie et magie noire


C'est donc dans un milieu hostile en plein sud de l'Allemagne que la bataille des couleurs fait rage. Certains hommes ont décidé de braver le danger et de trouver refuge dans cette contrée. Bien leur en a pris pour le touriste car ils ont développé un patrimoine des plus charmants, à la limite du kitsh montagnard ou même complétement kitsh: les horloges coucou, les châlets en bois (dont un musée qui regroupe des grandes bâtisses aux toits impressionnants)... C'est en Forêt noire que la randonnée a été inventée avec les premiers chemins balisés, la preuve que nous avons ici affaire à des héros qui jouent avec la magie de la forêt. Ils ont battu en brêche la monochromie avec des villes comme Fribourg, véritable ode à la nature, pionnière du développement durable. Et ils ont su imposer au monde entier leur paysage à travers un gâteau: la fameuse forêt noire où chocolat et fruits confits, rompus par de la crême recrée la guerre polychrome. Vous ne serez pas totalement valeureux puisque des routes très pratiquables vous permettent de longer la forêt dans toute sa splendeur. Vous n'y entrez jamais totalement, un peu à l'écart sans vous enfoncer dans les ténèbres sauf à certaines occasions.

SAM_6544

 

La Forêt exerce son pouvoir d'attraction, un charme ensorcelleur. Vous tomberez sous le coup du sort. Et ne niez pas, chaque homme a toujours été tenté à un moment de se confronter à la peur.