Décidément, Rome est de toutes les parties et se classe une nouvelle fois dans ce top 10. Les puristes et analystes de l'art s'offusqueront peut-être que je place la piazza di Spagna avant la piazza Navona mais j'assume totalement mon choix. Cette place évoque pour moi une longue estrade de défilés pour mannequins. L'endroit idéal pour vous prendre pour une star et prendre la pose. Ce soir, vous ne serez pas le ou la plus belle pour aller danser mais bien celui ou celle qui sera le plus photogénique pour aller frimer. Vous ne vous y tromperez pas en réalité car elle est prise d'assaut pour les décors de publicitaires mais aussi pour ceux des grands couturiers. Ils vont jusqu'à envahir nos places, ces extraterrestres vestimentaires. Nous résisterons à leur assaut car cette place qui s'élève est aussi l'endroit privilégié des Romains pour se retrouver. Ambiance dragouilles, rencontres ... Il existe encore des meetics à l'état naturel. Un bisou sur la Piazza di Spagna, ça va être dur de faire plus romantique. Descendons à pats feutrés cet escalier de charme pour abreuver nos yeux de la Fontana della Baraccia. Vous aurez saisi: une place à Rome = une fontaine souvent soigneusement travaillée. Petite que celle-ci mais qui reste pour moi si mystérieuse. Cette fois-ci, ce n'est pas Le Bernin mais son père, Pietro Bernini, qui est l'auteur de l'ouvrage (sans que cela n'ait jamais vraiment été certifié). La commande a été passée par le pape, les souverains pontifes sont d'ailleurs les moteurs de l'embelissement de la Ville éternelle. Urbain VIII impose l'emblème de sa famille, les abeilles que vous verrez flanquées sur les côtés de la fontaine. Encore une fois, le thème de la barque. La petite légende que la forme en barque vient d'un épisode de crue du Tibre qui aurait charrié une barque jusqu'à la Piazza di Spagna. D'un ton plus sobre que les autres fontaines de Rome, c'est en ceci qu'elle est si spéciale. Laissez moi aussi éclairer un point qui j'en suis certain trotte dans votre tête depuis le début de cet article. Pourquoi la piazza di Spagna alors qu'on est en Italie et non pas en Espagne? Réponse aussi simple que le fil à couper le beurre ou trouver un géant dans une botte de foin: l'ambassadeur d'Espagne avait décidé de s'installer dans ce quartier dans le Palazzo di Spagna. Ce quartier fut longtemps disputé entre Espagnols et Français. Au XVII e siècle, il n'aurait pas fallu que vous vous trouviez sur cette place, frêle jeune homme que vous puissiez être. L'armée espagnole vous aurait enrôlé de force. Un moment pour retrouver l'angoisse de la capitale du catholicisme du XVII e siècle entre les barbaries de l'empire romain et le régime autoritaire de Mussolini. L'embarquement se fait ici, savourez!