Le temps est arrivé de vous dévoiler l'attraction phare, le number one de Budapest. Je ne pouvais décemment ne pas mettre au sommet de ce top l'essence même de la ville: ses sources thermales. J'aurais très bien pu y mettre les bains Gellert en numéro 1, certainement encore plus luxueux que ceux-ci. Toutefois, je ne m'y suis pas rendu car beaucoup trop cher et non mixte. Et voilà que ce sont les bains Széchenyi qui ont l'honneur de planter le drapeau de la victoire sur le blog. Dans quelques temps, un article complet vous fera une présentation des bains de Budapest pour clore ce mois dédié à cette formidable ville.En attendant penchons nous sur ces bains baroques lumineux de jaune d'ocre. Des bains d'une luxuriance sans pareil où les eaux sont franchement bouillonantes (38°C). C'est normal, c'est en son sous sol que se trouvent les sources du Széchenyi, les plus profondes et les plus chaudes de la ville (75°C). Vous pourrez autant barboter dans les jacuzzis géants comme faire quelques longueurs sur la piscine plus froide au centre. Tout cela en plein air et même en hiver. Je vous assure que pour les avoir  expérimentés en février, ces bains sont une source de chaleur sans équivoque et avec 0°C en extérieur, vous n'êtes absolument pas frigorifiés. Vous pouvez aussi bien bavasser avec vos amis de voyage que rejoindre les Hongrois très sérieux se triturant les méninges sur une partie d'échec. Les bains Széchenyi sont un réel lieu de sociabilité où on irait jusqu'à imaginer des hommes d'affaires y décider leurs transactions. J'exagère à peine. Pour les plus exibs d'entre vous, des zones naturistes vous sont réservées. Pour les plus frileux, des bains en intérieur. Pour les plus sportifs, des longueurs en piscine. Pour la détente, vous pourrez louer une séance de massage avec une brute hongroise sympathique. Laissez vous tenter par la dolce vita à la hongroise. 

SAM_4800

SAM_4805

SAM_4821

SAM_4827